Découvrez la SCPI de déficit foncier Grand Paris Pierre Retour

logo de la SCPI Grand Paris Pierre

Depuis quelques années déjà les SCPI de déficit foncier se sont imposées dans la paysage de la gestion de patrimoine. InterGestion, société de gestion reconnue pour son expertise dans le domaine de la SCPI en loi Malraux propose aujourd’hui une SCPI de déficit foncier prometteuse,  Grand Paris Pierre. Quel est l’intérêt d’une SCPI de déficit foncier ? Quels sont les atouts de la SCPI Grand Paris Pierre ? Eclairage.

 

Comment ça marche une SCPI de déficit foncier ?

Une SCPI de déficit foncier est avant tout une SCPI: gérée par une société de gestion spécialisée, la SCPI collecte des capitaux auprès d’investisseurs particuliers et / ou institutionnels puis avec cet argent elle achète des biens immobiliers qu’elle met en location. Chaque investisseur reçoit alors sa quote-part de loyers ainsi que sa quote part de plus-value lors de la revente de biens.

La particularité d’une SCPI de déficit foncier c’est qu’elle va se concentrer sur l’achat de biens immobiliers d’habitation qui nécessitent d’importants travaux de réhabilitation. L’intérêt c’est que ces travaux de réhabilitation sont déductibles des revenus fonciers que l’on doit déclarer aux impôts, et si par hasard les déductions étaient supérieures aux loyers alors ce déficit foncier (nous y voilà 😉 ) est imputable sur les revenus globaux, dans la limite de 10 700 € par an. En résumé une SCPI de déficit foncier permet d’obtenir un revenu foncier net négatif chaque année et donc de faire de sérieuses économies d’impôts.

C’est pas clair ? Ne paniquez pas, je vais vous donner des exemples chiffrés un peu plus loin.

Caractéristiques de la SCPI Grand Paris Pierre:

Gérée par InterGestion la SCPI Grand Paris Pierre investira dans des bâtiments principalement destinés à l’habitation situés dans le « Grand Paris ». Elle est ouverte aux souscriptions jusqu’à fin décembre 2013.

Les biens immobiliers acquis subiront d’importants travaux de réhabilitation dont la valeur resprésentera environ 50 % de l’investissement total. Ces travaux seront étalés sur 3 ans et permettront donc de bénéficier d’un déficit foncier sur 3 années selon la répartition suivante: 16 % en 2013, 42 % en 2014 et 42 % en 2015.

La SCPI a une durée de vie théorique de 99 ans mais dans la pratique elle sera dissoute dès que les associés-investisseurs l’auront décidé lors de l’assemblée générale annuelle. L’objectif étant de réaliser une plus-value attractive lors de la revente l’horizon de sortie dépendra donc des conditions de marché.

Vous pouvez si vous le souhaitez consulter la plaquette de présentation de la SCPI Grand Paris Pierre.

Exemples chiffrés de l’intérêt fiscal de la SCPI Grand Paris Pierre:

Cas numéro 1: Un investisseur fiscalisé dans la Tranche Marginale d’Imposition à 41 % et qui aurait des revenus fonciers à effacer. Un investissement de 100 k€ sur cette SCPI lui permettrait d’économiser au total 28 250 € d’impôts et de prélèvements sociaux, soit 28,25 % de son investissement. Pas mal !

Cas numéro 2: Un investisseur fiscalisé dans la Tranche Marginale d’Imposition à 41 % et qui n’aurait cette fois-ci aucun revenu foncier à effacer. S’il achète 50 k€ de parts de la SCPI Grand Paris Pierre alors il pourra déduire au total 25 000 € de ses revenus globaux (4000 € en 2013 / 10 500 € en 2014 et 10 500 € en 2015) ce qui lui fera au total économiser 10 250 € d’impôts sur le revenu. Ça représente tout de même 20,5 % de son investissement initial et c’est donc une économie supérieure à celle offerte par un investissement en loi Malraux ou en loi Duflot.

Bref, que vous ayez ou non des revenus fonciers investir en SCPI de déficit foncier peut avoir un intérêt d’autant que la défiscalisation procurée n’est pas comptabilisée dans le plafond global des niches fiscales. Elle peut donc venir en complément d’autres méthodes de défiscalisation.

Et bien entendu, comme tout investissement en parts de SCPI il est possible de faire financer son investissement par un crédit immobilier.

 

Commentaires

1. Marco - 22 avril 2013
J'ai toujours entendu parler de ce genre de SCPI sans jamais savoir exactement comment cela fonctionnait.

Vous m'avez éclairé sur le sujet avec votre explication courte et simple. Merci M. CLAVEL.
2. claudantna - 23 avril 2013
Merci beaucoup, grace à vous j'en découvre davantages et il faut dire que l'on n'en sait jamais trop quand il s'agit de sauver quelques sous ou d'en gagner.

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Tous les Placements
Oui Non

* Informations obligatoires