Pinel, Malraux, déficit foncier: pour quelle défiscalisation immobilière faut-il opter ? Retour

Quelle choix dont-on faire ?

Vous êtes décidé à investir dans l’immobilier défiscalisant via une SCPI mais vous ne savez pas pour quel régime fiscal opter ? Pas de panique, on peut vous aider. Pour commencer vous pouvez relire nos articles qui présentent les 3 régimes de défiscalisations immobilières que sont la loi Malraux, la loi Pinel et le déficit foncier. Et dans cet article nous vous proposons d’effectuer un comparatif de ces 3 régimes pour voir quels sont leurs avantages et leurs inconvénients.

Comparons ces 3 régimes fiscaux:

 

 

  Pinel Malraux Déficit Foncier
Type de biens immeubles d’habitation neufs immeubles d’habitation anciens, rénovés, en secteurs protégés (généralement des immeubles de caractère en hyper centre) immeubles d’habitation anciens rénovés
Avantage fiscal 18 % de l’investissement, étalé sur 9 ans 17 – 18 % environ (dépend de la quote-part exacte de travaux), en une fois dépend à la fois de la quote-part de travaux, de la tranche marginale d’imposition de l’investisseur et de s’il dispose ou non d’autres revenus fonciers
Rendement locatif attendu 2 à 2,5 % / an 2 à 2,5 % / an 2 à 2,5 % / an
SCPI sélectionnée Multihabitation 9 Reximmo Patrimoine 4 Défi Foncier

 

Vous le voyez le rendement locatif attendu (net des frais de gestion, des assurances, des carences locatives, des charges etc etc) est situé dans la même fourchette. Ca n’est donc pas un critère de choix.

Pour choisir il faut se baser sur d’autres critères:

  • les immeubles détenus >>> va déterminer la plus ou moins-value à la revente
  • l’avantage fiscal

 

Alors finalement, pour quelle SCPI fiscale faut-il opter ?

Si vous êtes décidé à opter pour une SCPI fiscale alors je vois 2 cas de figure:

 

Vous êtes lourdement fiscalisé (TMI 41 ou plus) et disposez de revenus fonciers

Si votre Tranche Marginale d’Imposition (TMI) est à 41 ou 45 % et que, idéalement mais pas obligatoirement, vous disposez de revenus fonciers alors le régime du déficit foncier sera le plus avantageux fiscalement.

 

Pour tous les autres cas

Si vous n’êtes pas imposé à une TMI 41 ou 45 et / ou ne disposez pas de revenus fonciers à gommer alors il me semble que le meilleur choix est la SCPI loi Malraux. En effet, dans ce cadre le déficit foncier n’est pas adapté, car la réduction d’impôts sera faible.

Restent alors deux régimes: le Malraux et le Pinel. Et là clairement pour moi il n’y a pas photo: le Malraux, investi en immeubles de caractère particulièrement bien implantés et permettant d’obtenir la réduction d’impôts bien plus rapidement, est clairement plus attractif.

 

Comme toujours je vous recommande de prendre contact avec un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant avant de vous lancer, afin d’éviter de faire fausse route. Car il se peut tout à fait qu’aucune de ces 3 solutions ne soit adaptée à votre situation personnelle…

 

Commentaires

1. Viva Cadaques - 23 octobre 2015
pour moi il faut opter la défiscalisation immobilier déficit foncier.
2. Benjamin CLAVEL - 23 octobre 2015
Il n'y a pas de réponse miracle dans l'absolu, le choix du dispositif dépend des objectifs et de la situation de chacun.

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Tous les Placements
Oui Non

* Informations obligatoires