Les fonds en Euros de nouvelle génération ont fait un carton en 2012 ! Retour

Epargne et profitAlors que le rendement moyen des fonds en Euros a encore diminué en 2012 pour s’établir autours des 2,9 % les fonds en Euros dits « de nouvelle génération » ont fait un véritable carton avec des rendements qui peuvent aller au delà de 4 % pour certains. Mais qu’est-ce qui se cache derrière ces nouveaux fonds en Euros ? Sont-ils fiables ? Y’a t’il des pièges ? Sont-ils vraiment intéressants ?

Différents types de fonds en Euros de nouvelle génération

En fait on les appelle fonds en Euros de « nouvelle génération » puisque leur mode de gestion diffère de celui d’un fonds en Euros classique, composé en grande majorité d’obligations d’Etat ou d’entreprises très bien notées (relire cet article: pourquoi les fonds en Euros rapportent de moins en moins ?). Les obligations étant de moins en moins rentables, certains assureurs ont choisi de se tourner vers d’autres classes d’actifs comme les actions ou l’immobilier.

On peut ainsi classer les nouveaux fonds en Euros en fonction de leur moteur de performance:

  • les fonds en Euros « immobilier » >>> une part significative de leur actif (de 40 à 95 %) est investi en immobilier, que ce soit en direct ou via des SCPI ou des OPCI
  • les fonds en Euros « dynamiques » >>> une partie de leur actif (généralement 40 % maximum) est investi sur des supports dynamique comme des actions ou des OPCVM diversifiés

Il est important de noter que tous ces fonds en Euros sont bien 100 % garantis en capital (pas de risque de perte) et bénéficient d’un effet cliquet annuel (ce qui est gagné une année est définitivement acquis).

Recensement des fonds en Euros de nouvelle génération

Voici une liste des principaux fonds en Euros de nouvelle génération que l’on peut trouver sur le marché ainsi que les éventuelles contraintes d’investissement imposées par l’assureur:

Nom du contrat Nom du fonds en Euros Type de fonds Euro Perf. 2012 Contrainte
APREP Multigestion Eurocit’ Dynamique 4,04 % aucune
HIMALIA Euro-Innovalia Immobilier 3,62 % Maxi 70 % du versement, mini 30 % d’UC
HIMALIA Elixence Dynamique 4,02 % Maxi 80 % du versement, mini 20 % d’UC
SéréniPierre Sécurité Pierre Euro Immobilier 4,15 %* L’assureur peut stopper la collecte ou bloquer les rachats pendant 6 mois maxi.
E-novline Netissima Immobilier 3,62 %* Maxi 80 % du versement, mini 20 % d’UC
Diade Evolution Euro Pierre Immobilier 3,80 % Maxi 70 % du versement, mini 30 % d’UC
Fidelity Vie Suravenir Opportunités Dynamique 4,05 %* aucune
Arborescence Opportunités Neo Euro Garanti Dynamique 3,97 % aucune
Netlife Euro Allocation Long Terme Immobilier 4,01 %* Maxi 60 % du versement, le solde peut être investi librement / 3 % de pénalité en cas de rachat les 3 premières années

Tous les fonds en Euros dont la performance est suivie d’une étoile ( * ) ont été créés courant 2012, donc la performance distribuée par l’assureur n’est pas forcément très significative de ce que ça pourra donner à long terme. D’autres en revanche existent depuis quelques années déjà et ont su démontrer la pertinence de leur gestion, comme Eurocit’ ou Euro-Innovalia par exemple.

Le cas du fonds Euro-Diversifié

Enfin il existe un dernier type de fonds en Euros de nouvelle génération, le fonds « Euro-diversifié ». On en parle beaucoup moins car le principe de fonctionnent est un peu plus complexe et qu’il est très peu diffusé. A ma connaissance actuellement seule la compagnie Cardif (groupe BNP Paribas) en propose via son contrat Cardif Multi Plus Perspective que j’ai présenté il y a quelques mois.

En résumé le concept repose sur le fait que si vous réalisez un investissement pour une durée de 15 ans par exemple, alors exiger de l’assureur que votre capital soit garanti à tout moment est une hérésie financière qui pénalise forcément votre rendement. A quoi bon demander une garantie qui joue à tout moment si vous investissez pour du long terme ? Ici vous indiquez donc à l’assureur à quelle date vous souhaitez avoir la certitude de récupérer l’intégralité de votre capital quoi qu’il arrive (dans 15 ans par exemple) et entre temps l’assureur est libre de gérer comme il l’entend dans le but d’aller chercher un maximum de performance avec un minimum de contraintes.

Plus la durée d’investissement est longue et plus l’assureur va donc investir votre capital de manière dynamique.

Ainsi un investisseur qui aurait souscrit au contrat Cardif Multi Plus Perspective le 1er avril (date de lancement) aurait ainsi gagné au 31 janvier 2013 (soit sur une période de 10 mois seulement):

  • 7,33 % s’il a investi sur 8 ans
  • 10,32 % s’il a investi sur 15 ans
  • 15,13 % s’il a investi sur 30 ans

Pas mal pour un fonds en Euros non ? 😉

Et vous, combien vous a rapporté votre fonds en Euros en 2012 ?

 

Commentaires

1. Alex de consommer malin - 25 février 2013
bonjour,
Les fonds "euros" classiques étaient principalement constituées d'obligations (d'Etat).
Avec ces fonds nouvelles générations, tou change.
Comment calculer son allocation d'actifs avec ces nouveaux fonds? Faut-il encore les comptabiliser comme des obligations? ou bien les découper en fonction de leur répartition?
Merci
2. Benjamin CLAVEL - 25 février 2013
Je les comptabilise comme un actif sans risque pour 100 % de leur valeur puisqu'ils sont 100 % garantis en capital.

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Tous les Placements
Oui Non

* Informations obligatoires