Préparer sa retraite (5/6): la rente viagère Retour

revenu régulier

Dans cet avant dernier volet de cette série d’articles dédiée à la préparation de sa retraite nous allons aborder une piste qui n’a pas la cote auprès des particuliers, à tort selon moi: la rente viagère. Bien souvent boudée car elle implique de « renoncer » à une partie de son capital il n’en reste pas moins que la rente viagère est le seul et unique moyen de se préparer des revenus garantis à vie. Alors que l’espérance de vie augmente, que le cout de la vie au « quatrième âge » explose (voir notre article dédié au cout de la dépendance par exemple, et que le rendement des actifs sans risque ne cesse de fondre, il me semble que c’est une piste à ne pas négliger.

 

La rente viagère: un revenu garanti à vie

Une rente viagère est un revenu versé jusqu’au décès du bénéficiaire. C’est donc l’assurance, pour un investisseur qui convertirait un capital en rente viagère, de disposer d’un revenu garanti qui lui sera versé à vie. Il n’existe, à ma connaissance, aucun autre moyen de se garantir contractuellement un revenu.

Le montant de la rente viagère est déterminé par différents facteurs: l’espérance de vie de l’assuré (permet de déterminer pendant combien d’année il percevra, en théorie, la rente), le capital converti en rente, et éventuellement les « options de rente » choisies (réversion au conjoint, garantie décès, annuités garanties, …).

Beaucoup d’à priori circulent sur la rente:

  • « on n’y comprend rien »
  • « c’est à fonds perdus en cas de décès rapide »
  • « ça n’est pas rentable »

Ils sont totalement injustifiés ! La rente c’est simple, performant, et en choisissant les bonnes options de rente (réversion au conjoint, annuités garanties, garantie décès, …) on peut très facilement annuler le risque de « payer pour rien ».

 

Les stratégies pour se préparer une rente viagère future

Si vous envisagez de vous préparer une rente viagère future, via une épargne régulière par exemple, plusieurs options peuvent être envisageables:

 

Le PERP:

Le Plan Epargne Retraite Populaire est un produit d’épargne retraite ouvert à tous dont la sortie est effectuée sous forme de rente viagère.

Il présente par ailleurs un avantage fiscal considérable puisque les sommes versées sont déductibles du revenu imposable (dans la limite de 10 % des revenus) et génèrent donc une économie d’impôts proportionnelle à la Tranche Marginale d’Imposition (TMI) du contribuable. Si vous êtes imposé dans les tranches à 30 % ou plus alors le PERP est un produit formidable.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter:

notre fiche technique du PERP

notre sélection de PERP

notre guide « comment choisir son PERP »

 

La retraite Madelin

Relativement similaire au PERP le contrat retraite Madelin est lui réservé aux TNS (Travailleurs Non Salariés): chef d’entreprise, artisans, commerçants, professions libérales.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter:

notre sélection de contrats retraite Madelin

 

 

Les stratégies pour convertir un capital, ou un actif, en rente viagère immédiate:

Si vous arrivez à la retraite et que vous avez un besoin immédiat de rente viagère alors plusieurs options sont possibles pour convertir un capital ou un actif en rente.

 

Les contrats de « rente viagère immédiate »

Quelques rares assureurs proposent des contrats de type « rente viagère immédiate »: vous leur versez un capital et en contrepartie l’assureur vous verse un revenu régulier, à vie.

Le plus avancé dans ce domaine, notamment au niveau des options de rente, est à mon avis AG2R La Mondiale, avec son contrat « APREP Rente Universelle » que j’avais présenté sur mon blog il y a quelques mois.

 

Vendre son bien immobilier en viager

Alors que pendant longtemps ce marché a végété il connait depuis peu un développement assez fort et les personnes agées qui envisagent de vendre leur résidence principale sont de plus en plus nombreuses.

Le principe est simple: le vendeur touche à la fois un capital (le bouquet) et une rente viagère, versés par l’acheteur. Le vendeur continue à occuper son bien jusqu’à son décès et ça n’est qu’à ce moment là que l’acheteur sera pleinement propriétaire du bien.

Que ce soit pour boucler ses fins de mois ou pour « mettre du beurre dans les épinards », c’est un moyen de rendre « liquide » un actif qui ne l’est pas, sa résidence principale, tout en continuant à en profiter de son vivant.

 

L’assurance-vie + variable annuities

Peu de personnes utilisent cette option mais il est important de noter qu’un contrat d’assurance-vie peut tout à fait être transformé en rente viagère. Le capital est alors acquis à l’assureur en contrepartie de la rente. La rente est alors partiellement défiscalisée (la quote part de rente imposable dépend de l’âge de l’assuré au moment de la conversion du capital en rente).

notre sélection de contrat d’assurance-vie

notre fiche technique de l’assurance-vie

A noter:

Depuis quelques années il existe des contrats d’assurance-vie spécifiquement créés pour générer des revenus: les contrats dits « variables annuities ». Pour plus d’informations vous pouvez consulter notre page dédiée au contrat variable annuities Terre d’Avenir 2 d’Ag2R La Mondiale

 

PEA et PEP peuvent également se convertir en rente viagère

Même s’il n’est plus possible d’ouvrir de PEP depuis 2002 les personnes qui en possèdent un ont tout intérêt à le conserver puisque un PEP assurance peut être converti en rente viagère non fiscalisée. Oui oui, la rente est totalement exonérée d’impôts sur le revenu !

Idem pour le PEA (Plan Epargne en Action) assurance, lui toujours disponible à la souscription, qui peut également être converti en rente viagère non fiscalisée dès lors qu’il a été ouvert depuis au moins 8 ans. Sans doute une bonne raison pour prendra date 😉

Pour plus d’informations:

notre sélection de PEA

la fiche technique du PEA

 

Bilan:

Moderne, adaptable aux envies des bénéficiaires (via les « options de rente ») et surtout source de revenus garantis à vie, la rente viagère est un incontournable pour préparer sereinement ses vieux jours.

Commentaires

1. Trader en ligne - 29 avril 2015
Très instructif votre article, merci de l'avoir publié !

Isabelle

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Tous les Placements
Oui Non

* Informations obligatoires