Le vin peut-il être un produit d’investissement ? Retour

Un verre de vin et une bouteille de vinEn ces temps de défiance vis à vis des placements financiers et au moment où le marché de l’immobilier d’habitation semble marquer le pas certains investisseurs cherchent à sortir des sentiers battus et partent en quête du produit miracle: celui qui serait à la fois très rentable et sans risque. En ce moment on m’interroge régulièrement sur le vin: faut-il placer une partie de son épargne dans le vin ? Est-ce un placement sur ? Quelle performance peut-on viser ?



Une part de rêve et de passion…

Parmi mes clients je sais que quelques uns sont des vrais passionnés de vin et avec les années ils sont devenus de fins connaisseurs (personnellement je n’y connais rien) Il ont pu, à force de patience, se constituer une très belle cave. En achetant à bon prix des bouteilles qui ont pris beaucoup de valeur ils sont à la tête d’une cave qui a tout d’une caverne d’Ali Baba. De quoi financer sereinement leur retraite ? Sans doute s’ils ne boivent pas leur vin et que les cours se maintiennent…

Un vrai connaisseur qui a le temps et le réseau pour acheter à bon prix des bouteilles de valeur peut tout à fait gagner de l’argent en « spéculant » sur le vin. Il s’agit en tout cas bel et bien de spéculation: acheter pas cher dans l’espoir de revendre plus cher, avec donc tous les risques que ça implique.

Mais cet exemple est-il reproductible pour des personnes qui ne s’y connaissant pas vraiment en vin ou qui n’ont ni le temps ni le réseau pour faire eux-mêmes ces bonnes affaires ? Depuis quelques années on peut trouver des offres clés en main d’investissement dans le vin.

Les solutions d’investissement clés en main:

Dès lors qu’un marché se créé il y a des entreprises qui se lancent pour proposer des solutions clés en main. Ainsi l’investisseur béotien qui souhaiterait placer une partie de ses économies dans le vin aura aujourd’hui le choix entre plusieurs offres aux noms ronflants: Noble Crus, Patrimoine Grands Crus, Cavissima, Patriwine, …

Bien entendu chacun propose une offre différente mais la base est presque toujours la même: l’investisseur verse une somme d’argent qui, après déduction de frais sur versement, sert à acheter des bouteilles de vin sélectionnées par des professionnels (dont on ne connait pas forcément le niveau d’expertise) qui sont conservées par ces professionnels dans des caves (moyennant des frais annuels) avant d’être revendus avec une plus-value (si possible 😉 )

Un placement risqué:

Bien entendu les promoteurs de ces produits mettent toujours en avant les avantages:

  • les Grands Crus ont une renommée internationale
  • le vin peut être conservé longtemps et sa valeur augmenterait forcément avec le temps
  • les nouveaux riches des pays émergents sont autant de consommateurs potentiels pour nos Grand Crus
  • historiquement investir dans le vin serait plus rémunérateur qu’investir en actions >>> on peut même sortir de bien belles courbes sur 5 ans qui comparent la performance d’un indice de valeur de Grands Crus et du CAC 40

vin vs cac40

Mais met-on en avant les risques d’un tel investissement ? 

  • à quelle valeur les bouteilles sont-elles achetées ? Si vous n’y connaissez rien comment savoir si le prix payé correspond à la réalité du marché ?
  • le fameux adage « les performances passées ne préjugent pas des performances futures » ne doit jamais être oublié: le prix des Grands Crus a augmenté ces dernière années, mais qu’en sera-t’il pour les 5 ou 10 prochaines années ?
  • certains Grands Crus sont « cotés » comme les actions: ça peut monter, ça peut baisser >>> http://www.liv-ex.com/
  • les fameuses courbes de valorisation mises en avant par certains promoteurs (comme celle que j’ai insérée ci-avant dans mon article) sont visuellement efficaces mais terriblement éloignées de la réalité:
    • l’indice Lix-ex 100 ne comporte que 100 vins d’exceptions que l’on retrouvera rarement dans les patrimoines des fonds d’investissement dans le vin
    • il faudrait intégrer le fait que la détention de bouteilles de vin coûte de l’argent chaque année (les frais prélevés par le promoteur) alors que la détention d’actions du CAC 40 rapporte chaque année (les dividendes)

Alors est-ce une bonne idée ?

Si c’est pour vous faire plaisir en suivant un petit portefeuille de bouteilles de vin et que vous vous y connaissez un peu en vin alors pourquoi pas. Ça peut avoir un coté ludique. Tout comme le boursicoteur en herbe verra un coté ludique à acheter des actions d’entreprises qu’il connait au moins de nom via son PEA. Cette comparaison est à mon sens intéressante puisque j’estime que le niveau de risque est très comparable.

Par ailleurs tous les promoteurs qui proposent des solutions d’investissement dans le vin n’ont pas le même modèle économique et certains seront sans doute performants… A suivre donc dans quelques années.

Commentaires

1. alex de consommer-malin.fr - 28 novembre 2012
Bonjour,
Merci pour l'article. Personnellement, je pense que la vraie valeur du vin réside dans le plaisir de le boire. J'ai tenté l'expérience de l'investissement avec un retour plutôt mitigé
http://www.consommer-malin.fr/investir-dans-le-vin/
2. Benjamin CLAVEL - 28 novembre 2012
Bonjour Alex,

tu l'as compris je ne suis pas un fan de l'investissement dans le vin mais je trouve que ton expérience n'est pas représentative. Je vois sur ton article que tu n'es resté investi que 6 mois alors qu'il est évident que c'est un placement de long terme. Sans doute n'étais-ce pas un produit adapté à ton profil d'investisseur et à ton projet, mais ce faire une idée sur une durée aussi courte me semble illusoire.
Ce serait comme d'acheter des actions pour seulement 6 mois: très risqué et peu représentatif de la réalité des marchés boursiers.

A+
3. Pierre - 3 décembre 2012
Investir dans ce que l'on connait bien, qu'il s'agisse de vielles pierres, d'actions ou de vin, reste le gage le plus sûr de plus-value à long terme.
4. Benjamin CLAVEL - 3 décembre 2012
Vous avez parfaitement raison Pierre.
5. Bauman - 30 juillet 2013
Bonjour, Je trouve pas mal d’avis trop souvent naïfs ou trop bien attentionnés pour les 2 ou 3 leaders du secteur de l’investissement vin. Comme par exemple : www.CAVISSIMA.com www.PATRIWINE.com ou www.valeurvin.com .
Cette nouvelle classe d’actif est en effet très séduisante, et offre je pense une vrai solution de diversification. Mais quel est, à votre avis le meilleur partenaire sur le secteur ?
Parce qu’en creusant un peu, Les avis sur ces sociétés ne sont pas pour rassurer. http://www.shopopinion.fr/avis/cavissima
Marchands de vins ou marchands de rêves ?…Rien de mal à cela, quand vous êtes chez votre caviste ou Nicolas. Mais en ce qui concerne un Investissement ! Nous sommes en droit d’exiger mieux ? ou d en savoir plus non ?
N’ayant pas trouvé de Forum sur Patriwine, je me suis amusé à comparer leur cave Patriwine Collection avec un comparatif de prix de marche, je vous laisse découvrir la pertinence de l’offre !!!
Ces prix ont été comparés avec www.Winesearcher.com, une plateforme international d’achat et vente de vins entre professionnels et la bourse électronique des vins le Liv-ex
Conclusion, +50 % de différence, soit 1.5 fois plus cher !!

Patricave® Collection
Vin millésime différence Prix patriwine/cbo12 Prix marché /cb012
Mouton rothschild 2005 40,56% 7590 5400
Mouton rothschild 2006 56,72% 7836 5000
Mouton rothschild 2007 28,34% 4748,76 3700
Mouton rothschild 2008 69,32% 8127,12 4800
Mouton rothschild 2009 62,03% 11990,04 7400
Lafite rothschild 2005 49,43% 14046,6 9400
Lafite rothschild 2006 55,77% 11682,96 7500
Lafite rothschild 2007 34,76% 10106,88 7500
Lafite rothschild 2008 39,44% 10737,24 7700
Lafite rothschild 2009 61,02% 15780 9800

+50,51% TOTAL 102 645,6 68 199,92
6. Vino 75 - 15 mai 2015
Bonjour,
Bauman a parfaitement raison, si on en juge des avis sur internet et des commentaires ou arguments des sites de vente de vin en ligne, Il semblerait qu'investir dans le vin est une bénédiction !!!! Il est facile pour ces sites de communiquer alors qu'ils ne sont pas soumis à l'AMF... Les derniers messages de Patriwine, entre autre, incintent tous a acheter les primeurs 2014 en laissant espérer une plus value ... Alors vrai ou faux, et si c'est vrai pourquoi ne sont-ils pas milliardaires tous ces conseilleurs ? je ne suis réellement pas convaincu ...
7. patrick bure - 17 mai 2015
intéressant le reportage d'envoyé spécial sur cavissima : https://www.youtube.com/watch?v=d5sjOclJta8

Il faut aussi savoir que des gros de la distribution se sont cassé les dents http://www.larvf.com/,vin-malin-site-internet-cesse-activite-commerce-en-ligne-rentable-stocks-alpha-prim-vins,4429863.asp

courage et attention
8. jean michel - 3 mars 2016
surtout n'acheter patriwine leur vin sont trop cher et pour les primeur ils avaient tous le même commentaire de 20e à 100e alors qu'ils ont tous des qualités différences avec des territoires spécifiques , de plus ils sont incapable de revendre les vins que vous leur avez acheté , acheter trop cher, des années pas exeptionnelles, 2008, ils n'ont pas d'acheteur en face sauf des professionnelles qui achétent plus 20% moins cher des vins qui ont déja perdu
entre 10 à 20% sans compter les frais de stockage.
votre mise de fond de 11000 euros va finir aux environs de 7000e
DAns leur cave en vente ils vous disent qu'elle a gagné 8.7% depuis 2012 alors que deux des vins vendu
ont perdu plus de 10% depuis 2012!!!! Dans une autre ils vous d'yquem et cheval blanc
alors qu'aucun vin n'est à vendre dans ces vins.attention danger!!
9. did tib - 22 mai 2016
Du même avis que Jean Michel : Patriwine n'est pas fiable ... Il suffit de regarder les vidéos sur youtube ( "Patriwine: une rentabilité étonnante" et également "Patriwine ne répond plus") pour voir les problèmes de Patriwine !!

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Tous les Placements
Oui Non

* Informations obligatoires