logo-tmp
Accueil > Actualités > 25 % de réduction d’impôt sur le revenu en investissant dans de la forêt: le bon plan des GFI en 2020

25 % de réduction d’impôt sur le revenu en investissant dans de la forêt: le bon plan des GFI en 2020

10 septembre 2020 par Benjamin CLAVEL

En augmentant de 18 à 25 % la réduction d’impôt sur le revenu offerte lors de la souscription de parts de Groupement Forestier d’Investissement (GFI) le 9 août dernier, le gouvernement améliore encore l’attractivité déjà énorme de ce placement bien trop méconnu. Au point d’en faire un incontournable pour des contribuables soucieux de réduire leur pression fiscale ? Peut-être bien…

GFI: c’est quoi ?

Un GFI est une société d’investissement dont l’objet social consiste à acheter et gérer un patrimoine forestier.
La gestion d’un GFI est déléguée à une société de gestion, idéalement spécialisée dans le domaine forestier, qui s’occupe de sélectionner des forêts à acheter, après une sélection rigoureuse, et en effectue la gestion pour le compte des investisseurs du GFI.

On peut faire un parallèle entre le GFI et un autre produit d’épargne plus connu des investisseurs, les SCPI: dans les deux cas une société est créée pour investir sur des actifs bien précis (forêts dans le cas des GFI / immobiliers dans le cas des SCPI), une société de gestion est désignée pour s’occuper de l’achat des actifs, de leur exploitation etc., et chaque investisseur / associé reçoit, sans rien faire, sa quote-part de revenus. Le GFI est en quelque sorte une « SCPI forestière ».

Les avantages d’un investissement en Groupement Forestier d’Investissement :

  • En investissant dans des forêts françaises via un GFI l’investisseur bénéficie d’une diversification de son patrimoine. La forêt est un actif réel, tangible, écologique, totalement décorrélé des marchés financiers. Sur les 20 dernières années le prix moyen de l’hectare de forêt a progressé en moyenne de 3 % / an (Source: SAFER). Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
  • Des avantages fiscaux considérable, que ce soit au moment de la souscription (réduction d’impôt sur le revenu), en cours de vie (exonération d’IFI) ou lors d’une transmission par donation ou succession (abattement Monichon) >>> voir ci-après le détail de ces avantages fiscaux

 

Les points de vigilance :

  • L’investisseur doit conserver ses parts au minimum jusqu’au 31 décembre de la 5ème année suivant sa souscription pour ne pas perdre l’avantage fiscal accordé initialement.
  • La forêt est un actif qui nécessite du temps pour générer de la performance, c’est donc un placement qui doit idéalement être réalisé sur du long terme. La durée d’investissement minimale recommandée est de 10 ans.
  • Les rendements attendus (issus de la coupe du bois mais aussi des loyers de chasse ou de pêche) sont modestes (de l’ordre de 1 à 2 % bruts / an en moyenne sur le long terme).
  • Il n’y a aucune garantie de rendement ni de capital. Un risque de perte en capital existe.
  • La forêt n’est pas un actif liquide, la revente des parts peut donc prendre du temps (même si actuellement, et depuis plusieurs années déjà, quelques jours suffisent).

 

 

En 2020, les avantages fiscaux du GFI, déjà très importants, sont encore augmentés

Les GFI font partie des supports d’investissement éligibles au dispositif de réduction d’impôt sur le revenu dit “IR-PME” ou “Madelin” (article 199 tercedies-0 A du code général des impôts). La bonne nouvelle c’est que depuis le 10 août 2020, et jusqu’au 31 décembre 2020, le taux de réduction est de 25 % au lieu de 18 % habituellement. Une souscription en parts de GFI de 10 000 € nets permet ainsi d’obtenir 2 500 € de réduction d’impôt sur le revenu.

  • Une réduction d’impôt sur le revenu égale à 25 % (depuis le 10/08/2020) de la somme investie (hors droits d’entrée), plafonnée à un investissement de 50 000 € pour une personne seule ou de 100 000 € pour un couple marié ou pacsé. Cette réduction est soumise au plafonnement global des niches fiscales de 10 000 €.
  • Une exonération d’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) annuelle à hauteur de la totalité de la valeur des parts (tant que vous détenez moins de 10 % du nombre total de parts du GFI)
  • L’investisseur bénéficie d’un abattement de 75 % sur l’assiette imposable des successions et donations (abattement Monichon), calculé sur la valeur nette des actifs forestiers (hors trésorerie du GFI). Cela signifie concrètement que pour une donation de 100 000 € de parts de GFI, et en partant du principe que le GFI a 10 % de trésorerie, alors la base d’imposition au titre des droits de mutation n’est pas de 100 000 € mais seulement de 32 500 € (10 000 € de trésorerie + 25 % de 90 000 € de forêts). L’économie de droits peut donc être énorme, notamment si la personne qui reçoit la donation ou hérite n’est pas un descendant direct du donateur ou défunt.

Envie de recevoir une documentation sur le sujet ?

 

Demande de documentation - GFI France Valley Foret I

Remplissez ce formulaire pour recevoir une documentation.
  • Format de date :JJ slash MM slash AAAA
  • Pour rappel l'investissement minimum est de 1 000 € (hors frais d'entrée).
  • Ces informations sont nécessaires à un bon traitement de votre demande ainsi que pour nous permettre de vous adresser des contenus adaptés à vos centres d’intérêt. Conformément à la loi “informatique et libertés”, vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant en nous contactant. Consultez notre page "Politique de confidentialité" pour en savoir plus.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.