logo-tmp
Accueil > Actualités > Epargner en immobilier de manière mensuelle et sans crédit, c’est possible

Epargner en immobilier de manière mensuelle et sans crédit, c’est possible

21 août 2020 par Benjamin CLAVEL

Si l’épargne programmée est une technique déjà bien connue dans le monde des placements financiers (assurance-vie, PEA ou Plan Epargne Retraite) elle parait inaccessible dès lors que l’on  souhaite se tourner vers le monde de l’immobilier. Alors bien sur on peut arriver à “mensualiser” le prix d’achat d’un bien immobilier via le recours au crédit (puisqu’au lieu de payer le bien en une fois je rembourse à la banque tous les mois pendant X années), mais ça impliqué justement de recourir au crédit. Or tout le monde n’a pas l’envie ou la capacité de se mettre un crédit sur le dos. Mais saviez-vous que depuis quelques années certaines SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) permettent la mise en place d’achat mensuels, à partir de 50 € / mois pour les plus accessibles ? Voyons en détail comment fonctionne cette épargne immobilière régulière, ses avantages, et les SCPI concernées.

La SCPI, un support d’investissement immobilier idéal

Acheter des parts d’une SCPI, c’est devenir associé d’une société civile dont l’activité est la détention d’un immense parc immobilier, gérée par une équipe de professionnels, qui s’occupe de tout à votre place et vous reverse vos loyers chaque trimestre après avoir payé les impôts fonciers, les travaux, les assurances, etc etc…

Les SCPI rapportent historiquement autours de 4,5 % par an de loyers (4,4 % en moyenne en 2019 par exemple), auxquels il faudra ajouter l’éventuelle plus-value lors de la revente qui dépendra de l’évolution des prix de l’immobilier sur la période d’investissement.

Les atouts d’un investissement en SCPI :

  • Tranquillité : vous vous déchargez des préoccupations quotidiennes en confiant l’investissement et la gestion de votre patrimoine à des professionnels. Vous percevez vos loyers chaque trimestre, sans rien faire.
  • Mutualisation des risques locatifs : quand un local est vacant ou qu’un locataire cesse de verser ses loyers, la charge est diluée à l’échelle d’une SCPI. De même l’investissement sur des marchés géographiques différents et sur plusieurs types d’actifs (bureaux, commerces, …) permet de mutualiser les risques.
  • Souplesse: Il est possible d’accéder au marché des parts de SCPI pour quelques milliers d’euros, et même d’acheter des parts tous les mois pour quelques dizaines d’Euros. Vous pouvez ensuite revendre tout ou partie de vos parts à tout moment, sans contrainte de délai de conservation des parts.
  • Accès : le placement en parts de SCPI permet d’accéder à l’immobilier d’entreprise traditionnellement réservé aux investisseurs institutionnels.

Les points de vigilance d’un investissement en SCPI :

  • Long terme: comme tout investissement immobilier, l’achat de parts de SCPI doit être fait pour le long terme. La durée minimale d’investissement recommandée est de 10 ans, notamment afin d’amortir les frais d’acquisition.
  • Pas de garantie: les SCPI, comme tout investissement immobilier, ne permettent pas de bénéficier d’une garantie de rendement ou du capital. La valeur de part des SCPI peuvent varier, à la hausse comme à la baisse, en fonction de l’évolution du prix des actifs immobiliers détenus. Les revenus locatifs peuvent eux varier en fonction du taux d’occupation, de l’inflation, de la renégociation des baux.
  • Liquidité: la SCPI n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l’évolution à la hausse comme à la baisse du marché de l’immobilier et du marché des parts de SCPI.

 

L’achat mensuel, pour atteindre ses objectifs patrimoniaux sans même y penser

Investir chaque mois en parts de SCPI est un excellent moyen d’atteindre des objectifs patrimoniaux de long terme que l’on se fixe comme par exemple:

  • la préparation de la retraite: en achetant des parts de SCPI tous les mois, vous percevez des revenus de plus en plus importants, qui vous seront précieux pour compenser la perte de revenus que vous subirez à la retraite.
  • l’accumulation d’un patrimoine immobilier: sans avoir spécifiquement besoin de revenus ultérieurs, vous pouvez tout simplement accumuler un patrimoine immobilier qu’il vous sera possible de vendre ultérieurement pour financer un projet de votre choix.
  • le “coup de pouce” à des enfants: plutôt que d’ouvrir un Livret A à votre nouveau né ou de verser les étrennes de papy et mamie sur un Livret A, pourquoi ne pas leur créer peu à peu un patrimoine immobilier qui leur fournira des revenus qui seront les bienvenus lorsqu’ils démarreront dans la vie active ?
  • ou d’autre encore… la SCPI est un outil patrimonial souple, qui peur servir pour de multiples projets !

 

A noter: certaines SCPI, marquées d’un * dans le tableau ci-dessous, permettent en plus de l’épargne mensuelle de mettre en place un plan de réinvestissement des loyers en parts >>> au lieu de vous verser les loyers sur votre compte courant la société de gestion les ré-investi pour vous en parts de SCPI. Cela permet d’accroître encore plus l’effet boule de neige puisque vos SCPI génèrent des revenus, qui sont réinvestis en SCPI, qui génèrent encore plus de revenus etc etc…

 

Epargne mensuelle en SCPI: notre sélection

Si aujourd’hui l’épargne programmée est disponible sur une vingtaine de SCPI, voici notre sélection des 5 SCPI qui nous apparaissent les plus attractives pour mettre en place une telle stratégie. Cliquez sur le nom d’un SCPI pour obtenir plus d’informations la concernant.

 

Nom de la SCPI Nom de la société de gestion Investissement minimum initial Investissement minimal programmé Fréquence des versements programmés
Corum XL* Corum AM 189 € 50 € Mensuel / Trimestriel / Semestriel / Annuel
Corum Eurion* Corum AM 200 € 50 €
Neo Novaxia 180 € 180 €
Primovie Primonial REIM 2030 € 203 €
Epargne Pierre Voisin 2050 € 205 €