Bon plan – Visez un rendement de 6 % / an avec Adequity Corporate 2018 Retour

Logo Adequity Corporate 2018Les taux d’intérêt ayant fortement chuté ces dernières semaines, il est devenu beaucoup plus compliqué de trouver des produits obligataires offrant un rendement intéressant. Structuré avant l’été, à une période où les taux restaient très élevés, Adequity Corporate 2018 est sans doute un des tous derniers CLN que nous verrons avant longtemps avec un tel rendement cible. Adossé aux obligations de très grandes entreprises Européennes il permettra d’obtenir un rendement de 6 % / an aux investisseurs qui le conserverront jusqu’à son terme, le 10 janvier 2019, en l’absence d’évènement de crédit. Voyons ensemble comment il fonctionne dans les détails…

Fonctionnement du produit Adequity Corporate 2018 en cours de vie:

La performance du produit en cours de vie repose sur un panier de 10 obligations de grandes entreprises européennes:

entités de référence Adequity Corporate 2018

 

Chaque année, à date anniversaire soit le 10 janvier, l’investisseur perçoit un coupon égal à 6 % en l’absence d’évènement de crédit (je définirai plus tard ce qu’est un évènement de crédit).

Le coupon est réduit de 0,6 % pour chaque entreprise qui aurait subi un évènement de crédit.

 

calcul des coupons Adequity Corporate 2018

Fonctionnement du produit Adequity Corporate 2018 au terme:

Lorsque le produit arrivera à sa 6ème date de constatation annuelle, soit le 19 janvier 2019, en plus du coupon de l’année dont le montant sera calculé comme les années précédentes de la manière présentée juste avant, le capital est remboursé à l’investisseur. Celui-ci récupère 100 % de son capital si aucune entreprise n’est en situation d’évènement de crédit.

Si une ou plusieurs entreprises du panier devaient connaître un évènement de crédit, alors le remboursement du capital sera calculé de la manière suivante:

remboursement du capital Adequity Corporate 2018

Prenons un exemple simple pour illustrer ce mécanisme: si une des sociétés est en défaut de paiement et que le taux de recouvrement est de 50 %, alors l’investisseur récupère: 100 % – (1 – 50 %) x 10 % = 95 % de son capital. Il a donc perdu 5 % du capital, mais il touché 90 % des coupons d’intérêts annuels donc au global il est encore largement gagnant.

Les risques d’Adequity Corporate 20108:

Il existe plusieurs facteurs de risque sur un produit de ce type :

  • le risque de survenance d’un « évènement de crédit » sur une ou plusieurs entreprises du panier:
    • faillite de l’entreprise
    • défaut de paiement
    • restructuration de la dette
  • la non-garantie du capital en cours de vie du produit: si vous vendez avant le terme, la sortie se fait selon le prix du marché, qui peut être plus élevé ou plus faible que la valeur initiale de l’investissement >>> il est donc souhaitable de conserver ce produit jusqu’au terme prévu initialement
  • le défaut de paiement de l’émetteur, la Société Générale

A noter: les 2 premiers risques décrits ici sont finalement les même que si vous investissiez directement dans les obligations de ces entreprises: vous touchez les intérêts tant que l’entreprise paye et vous ne récupérez votre capital que si elle peut rembourser. Seul le 3ème risque (risque de défaut de la Société Générale) est un risque additionnel, lié à la structuration du produit.

 Bilan:

La performance de ce produit repose bien sur des obligations, c’est à dire sur la capacité des entreprises à rembourser ou non leurs crédits en temps et en heure. Adequity Corporate 2018 n’est en aucun cas indexé aux marchés actions: le cours de bourse des 10 entreprises en question peut doubler ou être divisé par 4 peu importe, ça n’a aucune influence sur le produit.

Adequity Corporate 2018 s’adresse donc à des investisseurs qui souhaitent obtenir une rémunération de leur capital supérieure à celle du Livret A ou du fonds en Euros d’un contrat d’assurance-vie en contrepartie d’un risque légèrement supérieur et d’une durée d’investissement recommandée de 6 ans et demi.

Le CLN (Credit Linked Note) Adequity Corporate 2018 est disponible soit en compte-titres, soit sur certains contrats d’assurance-vie patrimoniaux comme Himalia de Generali Patrimoine par exemple.

Accédez à la brochure d’Adequity Corporate 2018 pour approfondir. Les facteurs de risque sont notamment développés en page 3.

Commentaires

1. Julien de parking garage - 20 septembre 2012
Salut Benjamin,

J'ai bien saisi toutes les subtilités de ce placement au combien complexe. Merci pour tes explications.

Au niveau fiscalité de ce placement, on est sur des revenus du capital ? Cotisations sociales + IR ?

Merci pour tes précisions

Julien
2. Benjamin CLAVEL - 20 septembre 2012
Oui il faut déduire IR et PS pour une souscription en compte-titres, mais il est possible de souscrire en assurance-vie et donc de bénéficier d'une fiscalité largement plus favorable.
3. Julien - 21 septembre 2012
Saut Benjamin,

Merci pour ta réponse, c'est bien ce que je pensais. On est taxé lourdement.

Quel est l'avantage de souscrire avec une assurance vie ? Si je suis à 14 % de TMI en IR, à combien évalues tu le taux net ?

Ceci dit, s'il y a un placement à 10 %, tu me fais signe ;-)

Julien
4. Benjamin CLAVEL - 21 septembre 2012
Même sans rentrer dans l'avantage fiscal de l'assurance-vie au niveau succession on y gagne au niveau des impôts sur les revenus.

Faisons une estimation rapide pour 10 000 € d'investissement (mes calculs sont approximés, mais à quelques Euros près c'est ça):

-si j'investis en compte-titres, à la fin de l'année j'ai 10 423 € (600 € de touchés, moins les impôts et les PS) >>> et même un peu moins si j'ai des droits de garde
-si j'investis en assurance-vie et que je ne retire rien, à la fin de l'année j'ai 10 500 € (je n'ai payé que 1 % de frais de gestion du contrat)
-si j'investis en assurance-vie et que je retire l'équivalent de mes revenus, à la fin de l'année j'ai 10 489 € (je paye mes frais de gestion de 1 % + de l'impôt et des PS sur le pro rata de plus-value dans mon rachat)

BILAN: l'assurance-vie est gagnante ;-)


-si pas besoin de retirer les revenus, alors imposition = 0
-si retrait des revenus, alors par exemple la première année l'imposition serait d'environ 1,1 % (IR et PS compris) du fait de la règle du pro rata entre capital et plus-value lors d'un rachat

Bien sur il faut intégrer les frais de gestion de l'assurance-vie, 1 %, mais on reste largement en deça de ce qu'aurait à supporter un investissement qui aurait souscrit en direct.

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Tous les Placements
Oui Non

* Informations obligatoires