Un nouveau contrat d’assurance-vie chez Cardif (BNP Paribas) Retour

le logo de BNP Paribas CardifCardif est la filiale dédiée à l’assurance du groupe BNP Paribas. Celle-ci distribue depuis plus de 25 ans des contrats d’assurance-vie par le biais des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants (CGPI). En ce début d’année Cardif lance un nouveau contrat, Cardif MultiPlus Perspective, qui ressuscite le fonds « Euro-diversifié ».

 

Présentation générale du contrat:

Il s’agit d’un contrat multi-support et multigestionnaire qui met à la disposition des assurés:

  • plus de 1000 supports Unités de Compte de 75 sociétés de gestion (Carmignac Gestion, Rothschild & Cie Gestion, M&G Investments, Financière de l’Echiquier, DNCA Finance, …)
  • un fonds Euro-diversifié (voir ci-après)

Cardif MultiPlus Perspective est accessible à partir de 25 000 € de versement initial, et si des versements programmés sont mis en place, ils ne peuvent pas être inférieurs à 1 500 € par an (soir 125 € / mois).

C’est un contrat collectif: à la souscription 10 € de cotisation à l’association UFEP sont prélevés. A noter: ces 10 € (prélevés une seule fois) permettent à l’assuré de bénéficier d’une garantie décès plancher (limitée à 1 million d’Euros, et jusqu’aux 80 ans de l’assuré).

La durée du contrat Cardif MultiPlus Perspective est comprise entre 8 et 30 ans (prorogeable).

 

Le fonds Euro-diversifié:

C’est LA grande innovation de ce contrat.

Le constat de Cardif est simple: sur un fonds en Euros classique, la garantie en capital « à tout moment » coute cher en limitant structurellement la rentabilité qui peut être atteinte du fait de l’exigence de prudence qui pèse sur l’assureur. Alors à quoi bon payer pour une garantie en capital « à tout moment » si on n’en a pas besoin ? En effet, si vous réalisez un investissement pour 10 ans par exemple, la seule garantie en capital qui importe réellement c’est celle à 10 ans >>> ce qui compte c’est d’être sur de récupérer au moins ce qu’on a versé, quoi qu’il arrive, au terme.

Et c’est sur ce concept de « garantie au terme » que repose le fonds Euro-diversifié.

Les sommes investies sur le fonds Euro-diversifié seront réparties en 2 poches par l’assureur:

  • la Provision Mathématique (PM), qui va servir à reconstituer le capital au terme
  • la Provision De Diversification (PDD), qui permet d’aller chercher de la performance. Cette performance suit les évolutions des marchés financiers, à la hausse comme à la baisse

Le poids de chacune de ces poches dépend au final de plusieurs éléments:

  • la durée restante avant le terme de l’investissement: plus il reste de temps, plus la Provision Mathématique pourra être faible, et donc plus le potentiel de performance grâce à la Provision de Diversification sera élevé
  • le rendement des actifs sans risque qui constituent la Provision Mathématiques: plus ils rapportent, et moins l’assureur a besoin d’investir dans la PM et peut donc privilégier la PDD

La répartition entre les 2 poches est réajustée par Cardif tous les mois, en fonction de ces 2 éléments.

Au final, l’objectif d’un tel fonds en Euros est double:

  • obtenir une meilleure performance qu’un fonds en Euros classique: Cardif vise une sur-performance de 1 à 2 %
  • garantir le capital au terme choisi par l’assuré, quoi qu’il arrive

Notes:

  • il est possible de récupérer tout ou partie du capital avant le terme initialement prévu. Dans ce cas une perte en capital est possible si les conditions de marché ne sont pas favorables.
  • en cas de décès de l’assuré avant le terme du contrat, le capital est garanti quoi qu’il arrive par la garantie plancher du contrat
  • une sécurisation de la plus-value atteinte sur la PDD est possible tous les 5 ans >>> la plus-value constatée sur la PDD est arbitrée en part de PM afin de revaloriser le capital garanti au terme
  • une mécanisme de « bonus » a été prévu pour récompenser les clients qui investissent à long terme: des parts de PDD supplémentaires seront attribuées aux assurés à partir de la 4ème année (bonus doublé après 8 ans)
  • les prélèvements sociaux ne sont pas payés chaque année comme sur un fonds en Euros classique, ce qui permet de les laisser capitaliser sur le contrat et donc de booster la rentabilité pour l’assuré. Les prélèvements sociaux ne sont payés que lors d’un rachat, ou au moment du décès.

 

Les frais:

  •  frais sur versement: 4 % maximum >>> me contacter pour obtenir une réduction DRASTIQUE de ces frais
  • frais de gestion sur les UC: 0,96 %
  • frais de gestion du fonds Euro-diversifié: 1,25 %
  • frais d’arbitrage: 1 % maximum

Ce n’est globalement pas un contrat bon marché, mais il est dans la moyenne des contrats patrimoniaux haut de gamme. Par ailleurs certains frais peuvent êtres négociés (frais sur versement par exemple), et il faut noter qu’il n’existe actuellement aucun autre contrat comparable, qui propose un fonds Euro-diversifié comme celui de Cardif.

 

Mon avis:

C’est à mon sens une excellente innovation de la part de BNP Paribas Cardif qui cherche à se démarquer en proposant à ses clients une solution alternative au fonds en Euros « standard » dont les jours semblent comptés (voir article « pourquoi les fonds en Euros rapportent de moins en moins »).

Dès lors que l’on a un objectif d’investissement à au moins 8 ans (exemple: arrivée à la retraite dans x années), alors Cardif MultiPlus Perspective est une option à considérer sérieusement. Pour un investisseur qui ne peut ou ne sait pas gérer lui même un portefeuille en Unités de Compte, et qui ne souhaite pas prendre le risque d’avoir au terme moins que ce qu’il a investi si les marchés sont durablement baissiers, alors Cardif MultiPlus Perspective s’impose de lui même.

Consultez la plaquette de présentation du contrat.

Consultez la fiche résumée du contrat.

Alors que pensez vous de ce contrat ? Pensez vous que le fonds Euro-diversifié soit une alternative intéressante ?

Commentaires

1. Alexis - 5 septembre 2014
Bonjour,

Quelle différence par rapport au système 80/20 (ou autre selon la durée définie) : 80 % fonds en euros / 20
% à risque ( sur pea pour éviter les frais de gestion) . Encore un produit uniquement marketing pour un empilage de frais : 1,25 alors qu'on trouve du 0,6 facilement ça représente beaucoup sur 20 ans !
2. Benjamin CLAVEL - 6 septembre 2014
Le montage que vous présentez ne réponds pas aux mêmes objectifs et ne conviendra pas à tout le monde car:
1-cela implique d'être capable de gérer la partie Unités de Compte
2-cela implique de renoncer à la fiscalité assurance-vie pour les 20 % dynamiques
3-cela implique que vous soyez capable de réduire la poche dynamique si les marchés risquent de baisser, ou de l'augmenter si les marchés sont porteurs (le 80/20 n'est pas figé: il dépend non seulement de la durée du contrat mais aussi des anticipations du gérant)

Bref sur 100 personnes moins de 10 seront capables de mettre en oeuvre la gestion dont vous parlez (dont 5 le feront n'importe comment >>> beaucoup pensent pouvoir se passer de conseils et font des bêtises qui leur coûtent très cher), les autres ont besoin d'un système "clés en mains".

A chacun de trouver la solution qui lui convient le mieux, mais ça n'est pas parce que le fonds "Euro-Croissance" n'est pas adapté à votre profil que c'est un mauvais produit.

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Tous les Placements
Oui Non

* Informations obligatoires