Les OPCI grand public: la liste complète Retour

l'investissement immobilier

i vous suivez régulièrement ce blog vous savez sans doute que nous nous intéressons de près aux OPCI (Organismes de Placement Collectifs Immobiliers) dont la collecte décolle depuis 2014. A la fois souples, performants, liquides et éligibles à l’assurance-vie, il faut dire que les OPCI ne manquent pas d’atouts. Et les sociétés de gestion de SCPI, qui disposent par conséquent d’une réelle expertise dans la gestion de supports d’investissement immobiliers assez proches des OPCI, commencent enfin à proposer des solutions OPCI. Parfois ce sont même des compagnies d’assurance, soucieuses de proposer de telles offres à leurs clients, qui se mettent en relation avec des sociétés de gestion pour aboutir à la création d’un OPCI. Voyons ensemble quels sont les OPCI accessibles à ce jour aux particuliers, et dans quels contrats on peut y accéder.

Rappel: c’est quoi un OPCI ?

L’OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier), conçu sur le modèle des OPCVM, est un véhicule d’investissement non coté et collectif dédié à l’immobilier. Sa nature d’investissement est donc principalement immobilière. Mais contrairement à sa « cousine » la SCPI, l’OPCI comporte une part d’actifs « non immobiliers ».

L’OPCI est géré par une société de gestion agréée par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), et cette gestion est très encadrée.

Ainsi un OPCI destiné au grand public (appelé « SPICCAV ») doit-il impérativement respecter les ratios d’investissement suivants:

constitution OPCI

Au final, l’objectif d’un OPCI grand public est de distribuer des revenus réguliers de l’ordre de 4 à 5 % / an.

Ces produits, diversifiés et liquides, présentent l’avantage d’être facilement intégré dans des contrats d’assurance-vie, ce qui permet alors de profiter d’un cadre fiscal privilégié.

 

Le niveau de risque associé aux OPCI est généralement à 4 sur l’échelle qui va de 1 (le moins risqué / le potentiel de gain le plus faible) à 7 (le plus de risque / le potentiel de gain le plus élevé).

L’OPCI, de part son caractère immobilier, correspond donc à un placement de type « équilibré », à risque modéré (mais sans aucune garantie ni de rendement ni de capital), à utiliser pour des placements de long terme.

 

Au total les OPCI grand public représentent un encours de 4,5 milliards d’Euros répartis sur 10 supports, gérés par 8 sociétés de gestion différentes.

La liste complète des OPCI grand public

 

Il existe à ce jour (article publié initialement le 18 mars 2016 et remis à jour le 23 février 2017) 10 OPCI grand public ouverts, en voici la liste complète.

 

(cliquez sur le nom d’un OPCI souligné pour avoir un complément d’information ou recevoir une documentation)

OPCI Société de gestion année de création actifs nets au 31/12/2016 (en millions €) Performance 2016 (revenus + plus-value) Dans quels contrat d’assurance-vie peut-on trouver cet OPCI ?
Opcimmo Amundi 2011 4378 2,96% Himalia / Netlife / Frontière Efficiente
Axa Selectiv’ Immo Axa Reim 2012 >2000 4,33% Coralis Sélection
Immanens Amundi 2013 >1100 2,79% Contrats distribués dans agences Crédit Agricole
BNP Paribas Diversipierre BNP Paribas Reim 2014 687 4,77% Cardif Essentiel / Frontière Efficiente
Immo Diversification (part B) Ciloger 2013 531 0,80% Contrats distribués dans agences La Banque Postale
FranceEurope Immo Nami-AEW Europe 2008 330 1,16% Contrats distribués dans agences Banque Populaire
SwissLife Dynapierre SwissLife Reim 2010 110 5,86% Swisslife Strategic Plus
LFP Opsis Patrimoine La Française REM 2009 107 1,99% Diade Evolution, Himalia
Groupama Gan Pierre 1 Groupama Gan REIM 2015 32 3,63% Contrats distribués dans agences Groupama ou Gan
Amundi Transmission Immobilier Amundi 2014 24 3,33% Contrats distribués dans agences Crédit Agricole ou LCL

Classement réalisé par taille.

 

A noter:

  • l’encours global en OPCI grand public est d’un peu plus de 9 milliards d’Euros
  • de nouveaux OPCI sont en préparation, par exemple chez Sofidy ou encore chez Axa et Generali… C’est donc un support d’investissement en plein décollage
  • tous ont un profil de risque de 4 sur l’échelle AMF qui va de 1 (=niveau de risque le plus faible / potentiel de gain faible) à 7 (=niveau de risque le plus élevé / potentiel de gain le plus élevé) >>> ils correspondent donc à un profil de type « équilibré », ce qui logique pour des supports essentiellement immobiliers
  • nous sommes en mesure de vous proposer les OPCI suivant: Opcimmo, Diversipierre, OPSIS Patrimoine, Dynapierre et Selectiv’Immo

 

Pourquoi ces écarts de performance ?

Alors que pour les supports immobiliers de type SCPI les écarts de rendement sont assez faibles on peut constater des différences très importantes entre les OPCI. Il faut garder en tête que les actifs non-immobiliers (donc des actifs financiers) peuvent représenter jusqu’à 40 % du capital d’un OPCI. Ainsi on peut retrouver des OPCI qui investissent presque exclusivement sur des actifs immobiliers, et qui affichent donc des performances régulières, comprises entre 4 et 5 %, tandis que d’autres vont se positionner sur des actifs plus risqués, comme les actions, pour 20 ou 30 % de leur capital par exemple, et peuvent ainsi afficher des performances qui varient très fortement d’une année sur l’autre, voire même qui peuvent plonger si les marchés actions s’écroulent.

De même pour les actifs immobiliers, selon que le gestionnaire se positionne plutôt sur des actifs de première qualité (bien placés, avec des locataires fiables et engagés sur du long terme) ou sur des actifs plus spéculatifs (locaux en région peu dense, locataire moins solvable, …) évidemment le rendement ne sera pas le même. Et le risque non plus.

Bref l’idée n’est pas de dire que les OPCI qui investissent une part significative de leur patrimoine sur des actifs risqués sont à proscrire, juste de vous permettre de garder en tête qu’au delà de la performance historique il faut choisir un OPCI en tenant compte de sa composition et s’assurer qu’elle soit en phase avec ses propres objectifs.

 

 

Pour aller plus loin

Choisir un OPCI n’étant pas une chose aisée il me semble que se faire accompagner par un professionnel de la gestion de patrimoine est indispensable.

 

 

Commentaires

1. Claire - 31 mai 2016
Salut,
 
J’ai rempli votre questionnaire. J’espère avoir une réponse de vous très bientôt !

Ajouter un commentaire

Je souhaite recevoir la newsletter Tous les Placements
Oui Non

* Informations obligatoires